FAUDRAIT-IL INDEFINIMENT SATISFAIRE…

              FAUDRAIT-IL INDEFINIMENT SATISFAIRE

                                     LES CAPRICES D’ISRAËL… ?!    Depuis 1948, la communauté internationale, en général,  et l’Occident en particulier, tentent par tous les moyens d’éviter tout malentendu, ou mésentente                       avec Israël qui venait à peine d’envahir et d’occuper  la terre de Palestine. 

Ce crime de spoliation fut perpétré au vu et au su de tous les états du monde. Il ne fallait guère   s’attendre à d’éventuelles réactions de  désapprobation, d’autant plus que les grandes puissances étaient les principales instigatrices du complot le plus ignoble et le plus infâme que l’humanité n’ait jamais vu. 

Israël  a désormais le feu vert et la garantie de l’impunité. Il se livre à de                             véritables expéditions de  purification ethnique génocidaires, devant une opinion internationale impuissante pour ne pas dire indifférente. 

Chaque fois qu’il commet des crimes de guerre, le Conseil de Sécurité de l’O.N.U.,  se trouve dans l’incapacité d’agir ou de réagir, car systématiquement bloqué par des vétos protecteurs, défenseurs, obstructeurs. 

Israël sait depuis toujours que sa sécurité est garantie par des superpuissances. Cela ne l’a pas dissuadé de posséder une armée des plus modernes de la planète. 

De surcroît, il mise intelligemment sur les divergences et les discordes qui affectent chroniquement ses voisins arabes et tout le monde arabo-musulman. 

Son secret diabolique se résume en  deux mots : sa victimisation. 

Grâce à sa parfaite connaissance de ses ennemis jurés, le Hamas, le Hezbollah, l’Iran, Israël se permet le luxe d’attiser  des  luttes fratricides, en exploitant efficacement son système d’informations qui couvre tous les continents.   

Fortement appuyé et soutenu par des lobbies super influents dans la majeure partie des grandes capitales, il parvient aisément à faire financer ses macro-  projets de développement durable sur tous les plans de vie sociale quotidienne. 

Mais, sa véritable force de persuasion et de dissuasion, réside indubitablement dans son système politique de démocratie participative d’opinion. Aussi s’impose-t-il sans conteste, en tant que puissance régionale, capable de faire la différence et de jouer le trouble fête partout où l’exigent ses intérêts. 

   Avec un tel profil, Israël peut commettre les pires crimes de l’humanité sans pour autant craindre la plus anodine représaille de quiconque. Puissant, il se dit vulnérable. Vulnérables, ses ennemis se disent puissants. /. 

DE VIVE VOIX : Mohammed ESSAHLAOUI                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                             

Laisser un commentaire