LE RËVE D’UN PEUPLE…!

Mohamed Essahlaoui

De :

Mohamed Essahlaoui

Voir le contact


                                    LE RÊVE D’UN PEUPLE…!

    Depuis son indépendance, Le Maroc se bat et combat pour se prouver, avant de le prouver aux autres, qu’il est capable et en mesure de gérer librement ses affaires intérieures et extérieures, dans une harmonie optimale entre ses différentes composantes sociales, économiques, politiques, culturelles, linguistiques, et spirituelles, entre autres….qui font sa grandeur et sa richesse intarissable.

 Grâce à sa position géographique, et à son histoire, il a toujours aspiré à accéder au rang d’une puissance pacifique régionale respectée par tous les états du monde.

Aujourd’hui, il lutte sur plusieurs fronts pour réaliser le rêve le plus réaliste et le plus pragmatique, qu’il n’ait jamais fait, en l’occurrence : son autosuffisance générale.

De nombreux chantiers de développement accéléré et durable foisonnent partout dans le pays, avec une priorité largement justifiée, accordée au social.

L’expérience de l’I.N.D.H.a prouvé, dans une mesure louable, sa pertinence, son adaptabilité, son bien fondé, en permettant la réalisation de l’une de ses finalités essentielles : l’initiation descitoyennes et des citoyens à se prendre en charge,avec engagement et lucidité, individuellement et collectivement.

Toutefois, une expérience aussi ambitieuse gagnerait, de notre point de vue, à être évaluée plus rigoureusement et scientifiquement.

Si  au niveau des intentions concrétisées, des objectifs réalisés, du nombre de familles mobilisées et engagées, l’expérience de l’I.N.D.H.mérite, sans conteste, d’être citée comme exemple de succès, au niveau des approches et des moyens,une réflexion sur le fond s’imposerait pour lui garantir sa pérennité,son efficacité, tant souhaitées :

1/Dans quelle mesure le secteur privé aurait-il contribué à huiler la machine de l’I.N.D.H.? En fonction de la réponse à une telle question, il serait possible d’évaluer, d’apprécier, d’estimer, la pertinence du critère de solidarité nationale .

Car toute la philosophie de cette expérience de développement humain repose sur celle d’une initiative qui se veut nationale , ne l’oublions surtout pas!

2/Dans quelle mesure, l’expérience ambitieuse nationale, aurait-elle respecté le critère de la marocanité des crédits pour le financement des différentes opérations d’accompagnement des bénéficiaires de projets sociétaux de développement humain?

Car il s’agit d’initiative nationale libre et indépendante, prise par une nation libre et indépendante, ne l’oublions surtout pas !

L’I.N.D.H.aura été une expérience fort prometteuse, dans la mesure où elle a permis/et permettra l’encouragement du travail tant individuel que collectif.

Elle a contribué/et contribuera à enclencher une dynamique libératrice des initiatives, de toutes les initiatives, des citoyennes et des citoyens qui depuis l’indépendance du Maroc, rêvent d’une nation égalitaire, d’une société solidaire, démocratique, au service d’un peuple qui ambitionne d’avoir la chance de prouver la grandeur de ses initiatives créatrices et novatrices à tous les niveaux, sur tous les plans./.

DE VIVE VOIX : Mohammed ESSAHLAOUI

Laisser un commentaire