LE MAGHREB DES RESISTANCES POPULAIRES… !

                   LE MAGHREB DES RESISTANCES POPULAIRES… !  C’est cela le phénomène des imprévisibles, que ni les dirigeants du Maghreb, ni les instances dormeuses de l’U.M.A., n’ont jamais voulu/pu comprendre, en dépit des imposants dispositifs sécuritaires humains et logistiques dont ils disposent, non sans une fierté d’outre mer et d’outre océan. 

Les amis occidentaux prouvent chaque fois, à qui veut les entendre, qu’ils sont de mauvais et piètres conseillers avérés, en matière  de prévisions d’explosions sociales, de différentes natures, pour de multiples raisons. 

Ce sont, certes, d’éminentes personnalités politiques, de grands stratèges de luttes antipopulaires, de remarquables sortants de prestigieuses écoles de formations spécialisées, mais ce sont aussi de lamentables connaisseurs des thermomètres de l’Afrique du nord. 

Le Grand Maghreb a toujours été le siège incontournable des résistances populaires. Aurait-oublié qu’il  ne s’agit guère de maghreb de dirigeants assoiffés de  pouvoir oppresseur, de totalitarisme dictatorial, ni de maghreb de  féroces multinationales, d’inhumaines machines broyeuses  des classes  ouvrières, à la solde de patronats de délocalisations haletantes derrière  des gains toujours inassouvis, sauvagement animaliers. ?! 

Personne ne voudra d’un maghreb non désiré et indésirable. ! Désormais, la grande bataille, l’ultime bataille, la légitime bataille, aura lieu exclusivement pour libérer les populations maghrébines de l’exploitation, des injustices, des inégalités, des servitudes, de tous genres. 

Le Grand Maghreb souhaité par toutes et tous, se veut  à la fois un moyen et une fin, en ce sens il sera un cadre de revendications légales et légitimes, une plateforme de résistances au désespoir, à la paupérisation morale et matérielle des citoyens de cet énorme et vaste espace, source de solidarité, d’entente, de  fraternité, de complémentarité agissante et non simplement vagissante. ! 

Le Grand Maghreb souhaité, par toutes et tous, se veut unificateur des  génies, des énergies et synergies, des aspirations, des rêves, des idéaux populaires, d’une jeunesse incomprise/mésestimée/mal et sous employée. 

Ce Grand Maghreb, en l’occurrence, a vibré corps et âmes avec des jeunes, des intellectuels, des avocats, des engagés…qui ont bravé pendant plus de vingt-trois ans et quatre semaines, les mercenaires d’un grand dictateur, misérablement et paradoxalement abandonné, par ses fidèles  protecteurs/souteneurs/chouchouteurs d’antan. !./. 

DE VIVE VOIX : Mohammed ESSAHLAOUI 

Laisser un commentaire