TOUCHE PAS A MA REVOLUTION EGYPTIENNE… !

               TOUCHE PAS A MA REVOLUTION EGYPTIENNE… ! C’est désormais le slogan de prédilection des jeunes du monde arabe. La raison est simple, vu que l’Egypte a toujours été à l’avant-garde des peuples qui luttent pour la liberté et l’indépendance de
la Palestine et des autres pays arabes. 

Qu’est-ce que le monde arabo-afro-musulman sansla Grande Egypte ? Que représentent les luttes et les combats des peuples de la terre sans les sacrifices grandioses de la terre Alkinana, baignée par l’eau divine du Nile bleu, prestigieux cadeau du ciel ? Et que pourrait signifier la terre sainte en l’absence du  Sinaï, symbole de tous les lieux de recueillement et de méditations ? 

Quand le machreq ou le maghreb souffre sous le joug de la répression, c’est bien MISSR qu’on implore, terre des prophètes et des messagers de tous les temps. ! 

On ne conçoit nullement des regroupements de pays arabes, ni des appels à l’unité des peuples musulmans, ni, et à plus forte raison, l’Histoire de l’Humanité depuis sa création, sans l’apport et la grandeur impressionnante de ses empruntes indélébiles. 

Il arrive cependant, que ce beau et grand pays connaisse des déboires, vive des affres, souffre de malheurs, comme tous les pays de la planète ; à l’instar d’autres pays frères, l’Egypte contemporaine a vécu des revers accablants de guerres injustes et disproportionnées que le sionisme international lui a souvent imposées, compte tenu de la place et du rôle déterminants qu’elle occupe sur la scène géopolitique mondiale, et régionale. 

Parce que le moyen orient traverse  actuellement des crises de méfiance socio-économico-politique, toutes les dictatures arabes tomberont les unes après les autres, sous les coups bien ciblés d’une jeunesse révolutionnaire fraîchement et solidement convaincue du bien fondé de sa cause prioritaire : déraciner les origines des injustices sociales, corriger les inégalités parmi les populations, lutter contre la corruption , instaurer l’état de droit, démocratiser la société, extirper les racines du mal , partout où il se trouve. ! 

Touche pas à mon Egypte, qui est en train de mener un combat des plus justes, contre la répression et la dictature, contre la clanification et la paupérisation sociale : pour son autodétermination irréversible et légitime./. DE VIVE VOIX : Mohammed ESSAHLAOUI 

Laisser un commentaire