1er SEPTEMBRE 2011, DERNIERE LIGNE DROITE(…)

               1er SEPTEMBRE 2011, DERNIERE LIGNE DROITE(…)                           RENDEZ-VOUS AVEC L’HISTOIRE ! 

     Sans consulter l’Horoscope de tel ou tel dirigeant arabe de la région, la date ultime du 1er Septembre 2011, sera celle de tous les espoirs, mais aussi celle de tous les risques. Elle signifiera la concrétisation de toutes les illusions, et l’amorce de toutes les désillusions. ! 

Mais, commençons par le commencement ! Tout porte à croire que les insurgés dela  Libye Nouvelle, d’un commun accord avec l’OTAN- sauf preuve du contraire- feront tout l’impossible de leur possible pour en finir définitivement avec Mouammar Elgadhafi, le jour même de la commémoration de ses 42 années de pouvoir totalitaire, pour en faire la  date de commémoration de la libération du peuple libyen sauvagement opprimé. 

Il est vrai, néanmoins, que les choses ne seraient pas aussi simples qu’on le croit, et ce, pour des raisons objectives fondamentales : 

Certaines ont  trait au degré d’engagement des pays de l’OTAN, qui pourraient à tout moment faire « volte-face »  au cas où le CNT libyen commencerait à donner des signes de faiblesse ou de fissuration, susceptibles de mettre en danger les intérêts régionaux, économiques et stratégiques, des grandes puissances occidentales. 

En plus, et c’est là une lapalissade, les pays de l’OTAN, engagés en Libye, ne voudraient en aucun cas, s’enliser dans un bourbier qui risquerait de porter préjudice à la crédibilité de leur action, et de s’étendre à d’autres états limitrophes, ce qui ne manquerait pas de compliquer, irrémédiablement, la donne actuelle, déjà fort difficile. 

De surcroît, l’opinion publique  des nations occidentales engagées dans la crise libyenne, est chauffée à blanc, tant sur le plan des difficultés intérieures, que sur celui concernant d’autres foyers de tensions internationales, qui  sollicitent incessamment, leurs interventions directes ou indirectes. 

Une autre raison objective fondamentale qui inciterait tous les coalisés à « faire vite » en Libye, est inhérente à l’évolution de la situation sécuritaire, au moyen et au proche orient , qui nécessite,  outre  un intérêt de plus en plus exceptionnel, des suivis et des interventions d’une extrême urgence. 

C’est le cas des relations égypto-israéliennes actuelles, qui sembleraient subir un véritable test des plus décisifs, vu que l’Egypte  est  appelée désormais à jouer franc jeu avec Israël et avec le Hamas. 

C’est  aussi le cas du régime syrien dont l’opposition amorce intensivement de nombreux contacts entre ses principales composantes à l’intérieur comme à l’extérieur, en vue de s’unir pour faire face à Bachar El Assad. 

Comme quoi, le 1er Septembre 2011 ne sera  guère de tout repos, ni un jour comme les autres, pour les dirigeants et pour les peuples de la région, et par voie de conséquence, pour la communauté internationale toutes tendances confondues. 

D’ici là, tout est/sera possible. Et ce possible, «  c’est déjà écrit quelque part là-haut » ! Contrairement aux acteurs de ce monde, l’Histoire ne rate jamais ses rendez-vous avec l’Humanité. /. DE VIVE VOIX : Mohammed Essahlaoui 

  

2 Réponses à “1er SEPTEMBRE 2011, DERNIERE LIGNE DROITE(…)”

  1. Maria urdekete dit :

    un associã dãsirant recommander une personne pour un poste est priã dinviter cette personne ã poser sa candidature en ligne ã www.

  2. Nathaniel Johnson from casevlud dit :

    un associã dãsirant recommander une personne pour un poste est priã dinviter cette personne ã poser sa candidature en ligne ã www.

Répondre à Nathaniel Johnson from casevlud Annuler la réponse.