LE CHAMP D’UNE PERSONNALITE EQUILIBREE

               LE CHAMP D’UNE PERSONNALITE EQUILIBREE

 

   Chaque personne, pour avoir une personnalité solide, doit trouver un équilibre permanent entre deux pôles complémentaires à développer : l’autonomie et la sociabilité.

 

L’AUTONOMIE :

      -nature : l’autonomie est un acte personnel pour assumer individuellement ses actes et s’approprier son travail. Toute activité est formatrice de la personne, elle est vécue en solitude et en relation, elle permet de ce fait le développement des virtualités de chacun.

 

      -manifestation : l’autonomie se manifeste par une prise en charge de soi-même passant par différentes phases : définir un projet sur soi et non sur les autres, organiser son travail, personnellement, prendre des initiatives et faire des bilans réguliers.

 

      -fonction : l’autonomie a pour fonction de construire la personnalité en devenant capable d’autodiscipline et de prendre des responsabilités à part entière.

 

      -conditions d’accès : avoir un territoire personnel délimité, avec la capacité de prendre les décisions individuelles concernant notre vie et nos responsabilités. Ne pas avoir de projet sur autrui, car cette dernière attitude est souvent une fuite par rapport à nos propres problèmes.

 

     -les étapes conduisant à l’autonomie : tout commence par l’obéissance dans le tout jeune âge. Puis viennent les premières manifestations d’autonomie sous forme de contestations, passage nécessaire pour être capable, par le dialogue, de passer à la phase d’expérimentation créative.

 

    -les éléments de base : harmonie physique, c’est-à-dire assumer son corps ; équilibre affectif, c’est-à-dire capacité à avoir des relations ; développement intellectuel permettant l’acquisition d’une pensée personnelle.

 

LA SOCIABILITE :

    -nature : la sociabilité est un acte personnel permettant d’apporter sa contribution à la réalisation collective d’activités, en s’appropriant collectivement un travail. C’est une activité formatrice de la vie personnelle et sociale quand elle est vécue avec les personnes concernées en remplaçant la compétition, par la coopération.

 

    -manifestation : les personnes concernées prennent en  charge leurs problèmes colletivement au sein des groupes spécialisés. Ensuite elles affrontent leurs projets collectifs respectifs. Cela nécessite une organisation, favorisant l’expression collective des différences.

 

    -fonction : elle favorise l’épanouissement des personnes,  le dépassement de l’individualisme, en apprenant à partager les tâches et en utilisant les différences comme facteurs de progrès.

 

    -conditions d’accès : être concernés  collectivement par un problème, en être conscients et vouloir ensemble le prendre en charge.

 

     -les étapes conduisant à la sociabilité :

            -au départ, dépendance par rapport aux personnes et au milieu.

            -réactions d’indépendance pour s’affirmer colletivement.

            -accès à l’interdépendance et à la complémentarité des groupes.

 

     -les éléments de base :

            -accepter de travailler, donc de participer activement, aux différentes tâches. Participer aux décisions collectives qui nous concernent tous. Aimer les personnes avec qui nous travaillons. /.

STAGES B.E.L.C./C.R.E.D.I.F.

DE VIVE VOIX : Mohammed Essahlaoui

Laisser un commentaire