LES STAGES DE RESPONSABILISATION, UNE EXPERIENCE A TENTER…

LES STAGES DE RESPONSABILISATION, UNE EXPERIENCE A TENTER…

 

     Ceci n’est pas une boutade, ni à plus forte raison, une question de prétention, ou une simple allégation grossière.

 

Cela s’est passé àla DélégationProvincialedu MEN de Figuig, dans les années 1980, avec le concours du Service Culturel de l’Ambassade de France à Rabat, et l’AREF D’Oujda.

 

Il s’agissait pour l’équipe pédagogique de tenter, puis de tester une expérience inédite d’une forme d’accompagnement des publics scolaires de Bou Arfa, Béni Tadjit, Talssint, Figuig, dans leur processus de formation à la responsabilisation.

 

Compte tenu de la distance séparant les villes citées ci-dessus, d’Oujda, et surtout du sentiment d’isolement et d’enclavement que vivaient les populations concernées, l’objectif essentiel d’une telle expédition, pouvait se résumer comme suit :

 

Permettre aux publics scolaires, dela Provincede Figuig,  dans les quatre centres urbains de côtoyer une équipe pédagogique pluridisciplinaire, décidée à mettre entre les mains des apprenants un matériel audio-visuel, une bibliothèque ambulante, une documentation diversifiée et adaptable à la moyenne d’âge, au contexte, aux motivations préalablement et minutieusement notées.

 

Grâce à une mobilisation fabuleuse de tous les partenaires, tout ce monde travaillait ensemble conformément à un programme exhaustivement et collectivement arrêté, pour une période d’une semaine réservée à chacune des villes susmentionnées.

 

La journée standard commençait à o7h 30’ ; avec  le précieux concours des équipes pédagogiques locales, les séances de Co-animation ciblée se déroulaient dans des grands espaces, et sous forme de petits ateliers répartis dans des salles de classes.

 

Tout ce beau monde se sentait responsable du bon déroulement des activités pédagogiques organisées selon des contraintes, et tenant compte des choix optionnels de chaque participant.

 

La soirée était consacrée à des activités culturelles polyvalentes et librement démultipliées.

On avait l’embarras du choix, du club de lecture, aux visionnements de films et de documents professionnels, des exposés scientifiques aux séances de débats et de discussions.

Inutile de rappeler que les élèves utilisaient l’arabe, le français, l’anglais et pour certains le berbère et l’espagnol.

 

La journée standard se terminait gracieusement, avec un brin de musique classique.

 

Au terme de la semaine, les apprenants tenaient absolument, à prendre la parole soit pour faire part de leurs impressions, soit pour remercier tous les partenaires du soutien logistique apporté en  vue de contribuer à la réussite de la semaine pédago-culturelle,  soit carrément pour lire un poème, des larmes aux yeux,  pour un au revoir et non un adieu.

 

Bravo chers publics scolaires !  Alhamdou lillah ! Bravo chère équipe pédagogique !

FIGUIG 1985

DE VIVE VOIX : Mohammed Essahlaoui

2 Réponses à “LES STAGES DE RESPONSABILISATION, UNE EXPERIENCE A TENTER…”

  1. led controller dit :

    the first time to be here, but i find your blog a very good place for reading, bookmark it ~~~

  2. Thank you for your commentaire.It is very perspicace.

    Dernière publication sur En Parler-EN PARLER_DE VIVE VOIX : ! L’ECOLE N’APPREND PAS A ECRIRE, MEME SI ELLE Y CONTRIBUE !

Laisser un commentaire