! J’ACCUSE !

                                          !  J’ACCUSE !

 

    J’accuse les politiciens  du monde arabe, de droite comme de gauche, de toutes les démocraties de façades, d’avoir, à partir des années 1967, cassé la dynamique progressiste, islamiste, entamée entre 1945 et 1975.

 

J’accuse les  politiciens arabes d’avoir promu et privilégié de façon extrémiste une oligarchie composée de spéculateurs (banques d’affaires et fonds spéculatifs) et de dirigeants de multinationales.

 

J’accuse ces politiciens du crime de haute trahison puisqu’ils ont donné, au terme de coups d’état successifs, à une caste très minoritaire et non élue, les pouvoirs qu’ils tenaient des peuples au terme d’élections au suffrage universel.

 

J’accuse les médias arabes d’avoir désinformé les peuples en leur faisant croire qu’il n’y avait qu’un seul  système possible et d’avoir lavé les cerveaux des gens par des programmes visant à les abrutir.

 

J’accuse ces médias d’avoir truqué et désinformé les peuples arabes et musulmans en leur faisant croire que leurs armées remportent toujours des victoires écrasantes contre celle de l’occupant  israélien, à l’issue de toutes les guerres qui les opposent.

 

J’accuse les régimes arabes d’avoir sacrifié les territoires palestiniens, au profit d’Israël et de l’Occident, pour protéger leurs intérêts matériels, économiques, et financiers. L’abandon d’Elqods, de la bande de Ghazza, témoigne tragiquement de cette volte face honteuse, lâche, et impardonnable.

 

J’accuse l’oligarchie d’avoir installé le règne de la rente, d’un capitalisme de casino, d’un ultra libéralisme inhumain, de la guerre économique des peuples entre eux,  transformant la démocratie supposée réelle,  en démocrate formelle, réduite à l’état de carton-pâte et de coquille vide.

 

J’accuse le FMI et l’OMC, outils créés par l’oligarchie, d’avoir commis et continué à commettre des crimes économiques contre l’Humanité, en obligeant les peuples à renoncer à toute notion de citoyenneté et d’intérêt général, à leurs services publics et à leur protection sociale.

 

J’accuse les Etats arabes d’avoir délibérément sacrifié tous  les projets d’union panarabe, leur préférant des pactes d’union régionale, à caractère économique, stratégique, ethnique, militaire, et sécuritaire, afin de combattre, soi-disant le terrorisme.

 

J’accuse les Etats arabes d’avoir menti aux peuples, en usant le plus souvent de démagogie propagandiste, de corruption, d’injustice, de fausses promesses, en faisant régner la terreur, tout en prétendant développer un système démocratique./.

DE VIVE VOIX : Mohammed Essahlaoui

 

 

Laisser un commentaire