A M. BENKIRANE CHEF DU GOUVERNEMENT MAROCAIN

A  M. BENKIRANE CHEF DU GOUVERNEMENT MAROCAIN

 

    Combien j’ai hésité avant de me décider finalement à  m’adresser directement à vous par circuit internet, tellement on nous a ingurgité des manières dites respectueuses de certains rites communicationnels, d’autant que je ne saurais, à aucun moment oublier que mon texte, celui d’un simple citoyen que je suis, a l’insigne honneur  d’être destiné à la personnalité politique que vous avez accepté d’assumer, d’incarner, et donc de représenter au lendemain de votre nomination par S.M. Le Roi Mohammed VI.

 

Combien je me sens heureux et « galvanisé » d’apprendre, de constater, que vous tenez toujours, grâce à vos profondes convictions, à garder les traits, les attitudes, les prises de positions sages et éclairées, le brillant étudiant, le bon « frère », à la forte et magnanime personnalité, que vous aviez  toujours été tout au long de votre remarquable parcours universitaire, pendant les années 1970.

 

Cela étant dit,  tant bien que mal, permettez- moi mon cher Chef du gouvernement de vous faire part d’un certain nombre de réflexions non pas philosophiques, car je sais que c’est bien là votre domaine de prédilection, ni non plus politiques, car ce n’est pas au petit « militant » profane de prétendre exprimer des points de vue sur tel ou tel aspect  du paysage actuel  socio politico économico culturel national(….). !

 

Cher M. le Chef du Gouvernement, ils sont très nombreux  celles et ceux qui savent pertinemment et sciemment que vous êtes aux commandes d’un  bateau que vous connaissez profondément, et dont vous découvrez et découvrirez des coins et des recoins des plus isolés.

 

Toutefois, vos électeurs sont aussi exigeants, sinon plus que vous ne le croyez. Aussi serait-il particulièrement vital de fournir tous  les efforts possibles afin d’honorer et de respecter toute parole, toute promesse, toute échéance, tout rendez-vous donné au Peuple dela Nation, de cette grande Nation qu’est le royaume du Maroc.

 

En plus, le peuple marocain s’est toujours battu pour  le changement, la rectification, la transformation, qui sont avant tout d’ordre éducatif. Le peuple cherche le meilleur, le juste, le droit, l’équitable, le vrai, le véritable, le sage, le bien fondé, le rationnel, le raisonnable, le vérifiable, la paix.

 

Si le peuple marocain s’est toujours âprement battu, c’est bien pour avoir du travail, un logis, un foyer, l’accès aux soins élémentaires, l’accès à l’éducation maximale qualifiante et honorable.

 

Il s’agit donc d’un peuple vaillant, foncièrement bon, qui sait plus que l’on croit, pardonner, oublier, juger, distinguer, se détromper, mais surtout et avant tout lucide ; en étant fier de son passé, il cherche à vivre à l’aise et dignement  au présent, et il aspire humainement et démocratiquement à  être respectueux de ses devoirs et de ses droits légitimes et inaliénables.

 

En acceptant votre programme, ou plutôt le programme de la majorité gouvernementale, soyez sûr que le peuple marocain est doté naturellement, et grâce à Allah Le Tout Puissant, d’une mémoire invincible, infaillible, inoxydable. Pragmatique, intelligent, il valorise quand il est valorisé, il n’est point ingrat. Wa Salam. /.

DE VIVE VOIX : Mohammed Essahlaoui

 

Laisser un commentaire